Skip to content

Influence de notre environnement sur notre ADN

Influence de notre environnement sur notre ADN published on Aucun commentaire sur Influence de notre environnement sur notre ADN

ADN et environnement

 

Grâce à l’épigénétique, les scientifiques ont pu constaté l’influence de nos émotions, notre nourriture, le stress sur notre ADN.

 

Qu’est-ce que l’épigénétique?

L’ADN humain est composé d’environ 22000 gènes. Chaque cellule possède au sein de son noyau l’ensemble de l’information de l’ADN.

Tous les gènes composant notre ADN ne sont pas lus. Il existe des interrupteurs se trouvant sur l’ADN qui permettent aux gènes de s’exprimer ou non. L’épigénétique est la science qui étudie ces interrupteurs et l’interaction entre l’ADN et l’environnement.

 

L’environnement et l’ADN

Les découvertes récentes en épigénétique montrent que notre environnement influence l’ouverture ou la fermeture des millions d’interrupteurs de l’ADN.

Notre environnement a donc une influence sur notre corps, la maladie.

Environnement

  • ce que l’on mange
  • les émotions
  • les vibrations
  • l’activité physique
  • les traumatismes
  • le stress
  • les substances nocives
  • les pensées
  • les croyances

Influence

Corps

  • maladie
  • morphologie

Exemple:

Chez les abeilles, la reine au départ est semblable aux autres abeilles. C’est le fait d’être nourrie exclusivement de gelée royal qui va la faire évoluer vers les caractéristiques de la reine (grande et fertile).

 

La transmission de génération en génération

Les cicatrices émotionnelles peuvent se transmettre d’une génération à l’autre. Une étude a montré que certaines cellules d’adultes ayant subi la famine in utero avaient une étiquette épigénétique anormale sur le gène qui code la croissance chez le foetus. Les bébés nés ensuite étaient de petits poids. Ces bébés devenus adultes puis parents ont eu également des bébés de petits poids malgré qu’ils avaient une alimentation normale durant la grossesse.

L’information aurait été gardé dans l’ADN et transmise aux générations suivantes.

 

Les changements sont réversibles

En effectuant un changement de l’environnement, on peut modifier l’étiquette épigénétique.

Exemple:

Si on confie le petit d’une rate peu affectueuse (et qui a donc développer un stress au début de sa vie) à une mère adoptive qui le lèche beaucoup, il finit par se développer normalement.

 

Comment modifier l’environnement?

Il existe plusieurs techniques pour modifier l’environnement:

Prendre conscience de nos schémas de pensée

Par exemple, manger et prendre du poids peut soulager le stress. En prendre conscience et trouver une autre solution (comme le sport) amènera à la perte de poids.

La méditation

Elle offre une information apaisante au cerveau. Elle ralentit le vieillissement cellulaire, aide dans les états dépressifs, améliore l’humeur, soulage la douleur.

Le sport

Les massages

 Le massage entraîne une diminution du stress, une amélioration de l’immunité.

Le rire

L’alimentation.

Nous sommes donc maître de notre santé. Chacun peut agir sur son environnement afin d’améliorer sa santé.

 

Thérapie énergétique , clairvoyance et mémoire cellulaire

 L’approche de l’épigénétique permet d’expliquer le mode de fonctionnement d’une thérapie énergétique par la libération de la mémoire cellulaire. En effet, comme les traumatismes, les émotions, le stress s’inscrivent au niveau de l’ADN à l’intérieur de nos cellules, la lecture des traumatismes inscrites au niveau de l’ADN ( et donc de la cellule) permet de prendre conscience de l’origine du problème et de s’en libérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *