Skip to content

Observer ses émotions pour mieux les connaître

Observer ses émotions pour mieux les connaître published on Aucun commentaire sur Observer ses émotions pour mieux les connaître

Observer ses émotions pour mieux les connaître

 

Exprimer ses émotions, c’est comme d’enlever les nuages noirs devant le soleil pour laisser pousser les fleurs.

Tanya Sénécal

 

Pourquoi observer ses émotions?

Notre vie et nos relations avec les autres seraient beaucoup plus faciles si nous étions capables de reconnaître nos émotions, d’accepter de les ressentir et de les libérer.

En effet, bien souvent nous avons peur de nos émotions, de ce que nous ressentons et que nous ne pouvons contrôler. Alors, nous cachons ces émotions aux autres et à nous-mêmes. Et on les enfuit au plus profond de nous.

Mais à force de les repousser, il y a ce que j’appelle l’effet « cocotte minute ». Un jour toutes ces émotions explosent. Et de là jaillissent de grandes crises de larmes, des colères démesurées… et qui nous font peur. On pourrait penser que cela est libérateur…. mais nous, nous remettons rapidement le couvercle pour éviter que tout sorte….jusqu’à la prochaine explosion!

Plutôt que de cacher et refouler, il est plus simple de ressentir une émotion, une sensation quand elle arrive, de se laisser traverser par elle. Mais nous ne savons plus comment faire. Notre société, notre éducation nous a appris à cacher nos émotions.

Une première approche accessible à tous, enfants et adultes, est d’observer notre météo intérieur (méthode issue de Calme et attentif comme une grenouille – Eline Snel).

 

La météo des émotions

L’image de la météo est très intéressante car elle est connue de tous et reflète bien les émotions:

le soleil pour la joie, la pluie pour la tristesse, l’orage pour la colère…

Ces interprétations sont propres à chacun. Une personne peut choisir d’utiliser l’image de l’orage pour représenter sa colère alors qu’une autre prendra la tornade. Chaque image est juste. Elle sert de base pour reconnaître et nommer ce que l’on ressent. Elle permet également d’avoir un repère lors d’une prochaine utilisation, et voir que la colère s’est transformée en pluie…

Tout comme le temps extérieur, la météo de nos émotions varient au cours de la journée.

J’ai créé mes propres cartes de météo: le soleil, l’arc-en-ciel, la pluie, le froid, l’orage, les nuages, la tornade et le vent.

 

 

Comment l’utiliser?

Asseyez-vous confortablement. Fermez les yeux.

Prenez le temps de découvrir comment vous vous sentez.

➡ Quel temps fait-il à l’intérieur? Y a-t-il de la pluie? Un grand arc-en-ciel? Le ciel est bleu? Gris?…

Laisser venir le temps qu’il fait, l’observer sans le juger. Observez les sensations dans votre corps.

➡ les muscles tendus, vos épaules relâchées ou contractées, une douleur dans le ventre…

Quand vous le sentez, ouvrez les yeux et revenez à ce qui vous entoure.

Avec la pratique, cette observation peut être faite partout: en voiture, le soir avant de dormir, au travail.. Elle vous permettra d’être à l’écoute de ce que vous ressentez.

 

Que faire de ce ressenti?

 Le but de cet exercice est de reconnaître que l’on a une émotion et observer tout ce qu’il peut y avoir autour. En étant concentré sur vous mêmes, vous pourrez remarquer qu’à chaque fois que vous êtes en colère vous avez des crampes dans l’estomac, un bourdonnement dans les oreilles….

L’émotion a juste besoin d’être ressenti complètement pour être libéré. Au départ, vous allez d’abord accepter de la ressentir un peu, puis plus vous allez pratiquer et plus vous pourrez aller jusqu’au bout de ce que vous ressentez. Et là vous vous apercevrez qu’une émotion n’est pas un danger, elle nous permet juste de vivre intensément notre vie.

Il n’y a plus qu’à s’y mettre!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *